estate

Voilà l’été, j’aperçois le soleil
Les nuages filent et le ciel s’éclaircit
Et dans ma tête qui bourdonnent ?
Les abeilles !
J’entends rugir les plaisirs de la vie

C’est le retour des amours qui nous chauffent
Les oreilles, il fait si chaud
Qu’il nous pousse des envies
Qu’il le bonheur rafraichi d’un cocktail
Les filles sont belles et les dieux sont ravis.

Italy, 2008